Juillet 2022, 1 an après le Forum Génération Égalité [ar]

Le Forum Génération Egalité qui s’est tenu du 30 juin au 2 juillet 2021 à Paris, a constitué un moment historique pour les droits des femmes et des filles et l’égalité de genre. Plus de 25 ans après la conférence de Beijing en 1995, la France dresse un premier bilan des engagements pris à cette occasion.

Les engagements pris par la France ont été tenus avec un soutien financier de 400 millions d’euros notamment en faveur des droits et santé sexuels et reproductifs et de la santé des femmes et des filles sur la période 2021-2025 ainsi que par la mise en œuvre de son plan national d’action sur les enjeux de Femmes, Paix et Sécurité.

A l’occasion de ce premier anniversaire, La ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Isabelle Rome, a réuni avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’ambassadrice Delphine O, les associations féministes, le secteur privé et les fondations philanthropiques – tous partenaires du Forum - pour échanger sur les prochaines étapes autour du Forum et présenter les avancées réalisées par la France en faveur de l’égalité de genre.

Le Forum Génération Egalité, co-organisé par la France et le Mexique sous l’égide d’ONU Femmes, en partenariat avec la société civile et la jeunesse a été l’opportunité de mettre en œuvre la diplomatie féministe et le multilatéralisme par les actes prôné par le président de la République.

Plus de 40 milliards de dollars de financements inédits ont été annoncés et 1 000 engagements formulés pour soutenir un plan mondial d’accélération pour l’égalité. Un an après le Forum, ce chiffre a presque triplé : plus de 2 700 engagements ont été pris par des acteurs publics, privés ou associatifs de par le monde, pour faire avancer l’égalité de genre.

La France est fière d’avoir tenu ses engagements internationaux, notamment à travers son soutien financier de 400 millions d’euros en faveur des droits et santé sexuels et reproductifs et de la santé des femmes et des filles sur la période 2021-2025, en soutenant les organisations internationales, la société civile et les organisations féministes ou encore en mobilisant son aide bilatérale.

La première contribution française au programme UNFPA Supplies en faveur de l’achat et de la distribution de moyens de contraception s’est montée à hauteur de 18 millions d’euros en 2021. La France a également soutenu le programme Shaping Equitable Market Access for Reproductive Health, qui favorise un accès équitable aux produits de santé sexuelle et reproductive à hauteur de 1 million d’euros en 2021.

Conformément à ses engagements, la France a également renouvelé sa contribution au Fonds français Muskoka à hauteur de 50 millions d’euros sur les 5 ans à venir, soit 10 millions d’euros pour l’année 2021.

Enfin, la France a décaissé en 2021 un tiers de son engagement pluriannuel de 333 millions d’euros en faveur du Partenariat Mondial pour l’Education pour la période 2021-2025, dont 50% sera fléché vers l’éducation des filles et l’éducation à l’égalité de genre.

Comme annoncé lors du Forum Génération Egalité, le président de la République a lancé, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme le 10 décembre 2021, l’initiative Marianne pour les défenseurs des droits de l’Homme. Ce dispositif d’accueil en France est destiné à des femmes et des hommes menacés pour leurs activités de défense des droits humains. La première cohorte de l’initiative Marianne, entièrement féminine a accueilli à Paris des défenseures des droits venues d’Afghanistan, de Birmanie, de Biélorussie, du Nicaragua, de Colombie, de Turquie, d’Irak, de Syrie, de Tanzanie, du Soudan, de Chine et des territoires palestiniens. Enfin, la France a lancé son troisième plan d’action national sur l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité » et rejoint le Compact « Femmes, Paix et Sécurité et Action Humanitaire ».

A l’heure où nous assistons partout dans le monde à une montée des conservatismes et où les différentes crises sanitaires, politiques, humanitaires et climatiques remettent en cause les droits des femmes et des filles, le Forum Génération Egalité reste un espace unique et indispensable de mobilisation et d’avancées en faveur de l’égalité de genre. La France demeure mobilisée aux côtés d’ONU Femmes pour assurer la pérennité et le succès du Forum Génération Egalité, et de son plan mondial d’accélération.

Dernière modification : 14/08/2022

Haut de page