Le Partenariat de Deauville

Lors du sommet de Deauville, les 26 et 27 mai derniers, les pays du G8 sous présidence française ont exprimé leur soutien aux aspirations des "Printemps arabes" et lancé le "Partenariat de Deauville". Dans ce cadre, ils se sont engagés à aider les pays arabes dans leur transition vers des sociétés libres et démocratiques.
http://www.g20-g8.com/g8-g20/g20/fr...

Ce Partenariat repose sur deux piliers : un processus politique destiné à soutenir la transition démocratique et à favoriser les réformes en matière de gouvernance, et un cadre économique propice à une croissance durable qui profite à tous. Le Partenariat a également vocation à mobiliser des acteurs multiples afin de renforcer ses chances de succès et sa légitimité : les pays à l’origine du mouvement (Egypte, Tunisie), les pays souhaitant soutenir la transition dans la région, les institutions financières internationales et les institutions des Nations Unies concernées, ainsi que le secteur privé ont été officiellement invités à se joindre aux travaux. Les pays du G8 se sont également engagés à faire participer pleinement la société civile à ce partenariat et à s’appuyer, entre autres, sur les travaux du Forum pour l’Avenir que la France et le Koweït coprésident.
http://forumforfuture.com/fr/

Des nominations et rendez-vous importants ont été annoncés afin de pouvoir concrétiser rapidement les aspirations de ce Partenariat sous la Présidence française du G8/G20 qui prendra fin le 31 décembre 2011. Ainsi, les travaux ont déjà commencé pour préparer une réunion des ministres des Finances qui se tiendra à Marseille le 10 septembre 2011, en présence des ministres des pays concernés et des pays associés (parmi lesquels les pays du Conseil de Coopération du Golfe sont amenés à jouer un rôle important), ainsi que de hauts représentants du Fonds monétaire international et des banques multilatérales de développement.

Par ailleurs, après consultation de ses partenaires du G8, le président de la République française a décidé, le 5 juillet 2011, de confier à M. Edouard Balladur, ancien Premier ministre, la mission d’envoyé spécial du G8 pour la mise en œuvre du « Partenariat de Deauville ».
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/en...

M. Balladur entreprendra très prochainement un premier déplacement dans les pays de la région. Il s’y exprimera au nom de la présidence française du G8 et présentera les modalités concrètes de l’appui que le G8 entend mettre en place pour le succès des « printemps arabes », en concertation étroite avec les organisations internationales compétentes, au premier rang desquelles les institutions financières internationales.

Dernière modification : 24/07/2011

Haut de page