Patrimoine : l’appel des Nobel pour la protection de « notre héritage culturel »

Helen Johnson Sirleaf, Aung San Suu Kyi, Kofi Annan, Orhan Pamuk et Mario Vargas Llosa, tous lauréat d’un prix Nobel, s’engagent pour la protection du patrimoine culturel mondial dans une lettre ouverte que nous publions en exclusivité.

JPEG

Alors qu’une conférence internationale sur la protection du patrimoine en péril s’ouvre le 2 décembre à Abou Dabi à l’initiative des Emirats arabes unis et de la France, cinq lauréats du Prix Nobel de la Paix ou de Littérature appellent les gouvernements, l’Unesco mais aussi la société civile à se mobiliser pour protéger « notre héritage culturel », citant notamment la destruction des deux bouddhas de Bamiyan (Afghanistan) en 2001 par les talibans.

Voici leur lettre :

« A la tragédie des populations civiles persécutées en raison de leur origine, de leurs convictions ou de leurs croyances et qui n’ont d’autre choix qu’entre la mort ou l’exil, s’ajoutent le trafic, le pillage, la destruction de ce bien public universel qu’est notre héritage culturel.

A Bamiyan, à Mossoul, à Palmyre, à Tombouctou et ailleurs, des œuvres ont été détruites, et c’est l’humanité tout entière qui était visée. Une trace de notre histoire a été effacée et c’est notre espérance dans l’avenir que le fanatisme a voulu saper.

Cet acharnement à réduire en cendre des expressions immémoriales doit être combattu. Il y a urgence à agir, le temps n’est plus aux indignations impuissantes.

Nous lançons aujourd’hui un appel à la prise de conscience de la communauté internationale. Nous demandons aux gouvernements, à l’Unesco et à la société civile de se mobiliser pour protéger et sauvegarder le patrimoine culturel de l’humanité :

Parce qu’il est ce qui nous unit par-delà les continents. Parce qu’y porter atteinte, c’est menacer gravement la paix et à la sécurité internationales. Et parce que sans mémoire, il n’y a ni rêve ni horizon communs possibles.

Dans cet esprit, nous saluons la tenue à Abou Dabi le 2 décembre de la conférence internationale sur la protection du patrimoine en péril et appelons tous les participants à faire face à leurs responsabilités. Le défi est historique. Sachons le relever. »

Helen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria, Prix Nobel de la Paix 2011

Aung San Suu Kyi, conseillère d’Etat et ministre des affaires étrangères de Birmanie, Prix Nobel de la Paix en 1991

Kofi Annan, Prix Nobel de la Paix en 2001

Orhan Pamuk, écrivain, Prix Nobel de littérature en 2006

Mario Vargas Llosa, écrivain, prix Nobel de littérature en 2010

English version

APPEAL OF CONSCIENCE IN SUPPORT TO THE ABU DHABI CONFERENCE ON ENDANGERED CULTURAL HERITAGE

Throughout the world, wars and terrorism are threatening our sometimes age-old heritage which bears witness to the diversity of human civilization and our shared humanity.

In addition to the tragedy of civilian populations persecuted due to their backgrounds, convictions or beliefs, forced to choose between death or exile, comes the trafficking, looting and destruction of the global public property that is our cultural heritage.

Items have been destroyed in Bamiyan, Mosul, Palmyra, Timbuktu and elsewhere, in acts which targeted the whole of humanity. Part of our history has been lost forever, with the goal of fanaticism being to undermine our hope for the future.

We must fight back against this determination to reduce our most ancient heritage to ashes. Urgent action must be taken - the time for powerless expressions of indignation is over.

Today, we are calling on the international community to recognize what is going on. We are appealing to governments, UNESCO and civil society to mobilize to protect and safeguard the cultural heritage of humanity :

Because it is this heritage which unites us across continents. Because to attack it is to pose a serious threat to international peace and security. And because without memories of our heritage, no shared dreams or perspectives can be possible.

We therefore welcome the international conference on the protection of endangered heritage to be held in Abu Dhabi on 2 December and we call on all participants to assume their responsibilities. A historic challenge awaits us. Let’s make sure we are equal to it.

Dernière modification : 04/01/2017

Haut de page