Visite de l’ambassadeur de France au Koweït au détachement français de l’opération Chammal (8 mars 2018)

Son excellence, Madame Marie Masdupuy, Ambassadeur de France au Koweït, a rendu visite au détachement français de l’opération Chammal, le jeudi 8 mars 2018, accompagnée du colonel Patrick Piquier, attaché de Défense.

JPEG Accueillie par le général de brigade aérienne Frédéric Parisot, représentant national principal de théâtre, elle s’est faite présenter, à l’occasion d’un briefing opérationnel, la contribution française à l’Operation Inherent Resolve.

Son excellence a ensuite visité le Joint Operation Center et assisté au Battle Update Assessment, point hebdomadaire des opérations en présence des composantes et des représentants des nations contributrices.

La journée s’est achevée par un diner durant lequel, Madame l’Ambassadeur a pu échanger avec une partie du détachement français au Koweït.

La France est présente au Koweït dans le cadre de l’opération Inherent Resolve (OIR). Intégrés au sein du centre de commandement opérationnel de la coalition, Combined Joint Task Force, les éléments français assurent la continuité entre l’opération Chammal et OIR.

La présence Française au Koweït est facilitée par une coopération bilatérale solide adossée, depuis 2009, à un accord de défense. Comme c’est le cas avec ses autres partenaires du conseil de coopération des états arabes du Golfe, la France entretient avec le Koweït des relations fondées sur une même volonté d’œuvrer à la stabilité régionale et à la prévention des crises.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente la participation française à l’OIR (opération Inherent Resolve) et mobilise aujourd’hui près de 1 100 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation » au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes et un pilier « appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires du groupe terroriste.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Dernière modification : 10/05/2018

Haut de page