Visite du directeur de Sciences Po au Koweït

Une délégation de Sciences Po s’est rendue au Koweït dans le cadre du partenariat que l’école entretient avec la KFAS (Kuwait Fondation for the Advancement of Sciences). Elle était composée de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po, Enrico Letta, doyen de l’Ecole des Affaires internationales, Vanessa Scherrer, directrice des Affaires internationales, Morgan Packer, Manager du Sciences Po Kuwait Program.

JPEG - 106.8 ko
Intervention du Directeur de Sciences Po, Monsieur Frédéric Mion.

A cette occasion, Frédéric Mion a donné une conférence à la KFAS à propos de l’avenir de l’éducation supérieure au 21ème siècle. Il y a fait le constat que la diversité avait une importance capitale pour assurer l’excellence d’un établissement, qu’il s’agisse de la diversité culturelle ou sociale. Sciences Po a vocation à inciter ses étudiants à œuvrer dans un ancrage aussi bien international que local. Il a insisté sur l’importance des sciences sociales pour la formation des dirigeants de demain, assurant que les passerelles entre les sciences dures et sociales devraient être plus intuitives pour apporter un esprit critique.

De même, Enrico Letta s’est rendu à l’institut diplomatique Saoud al Nasser pour présenter sa vision du futur de l’Union européenne entre Trump et la Chine. L’ancien premier ministre italien a souligné que l’Union européenne pouvait faire la différence sur les dossiers du changement climatique et de l’innovation technologique grâce à la forme d’humanisme que revêt l’organisation.

Les deux thématiques sont au cœur du programme d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Néanmoins, les modalités concrètes du Brexit et les élections américaines sont des éléments clés à venir qui pourront avoir un impact non négligeable sur la politique de l’Union européenne.

Dernière modification : 24/12/2019

Haut de page